Vente d’appartement à Malakoff : le guide pour bien vendre

Vente d’appartement à Malakoff : le guide pour bien vendre
Actualités Immobilières

Tout comme l’achat, la vente d’un appartement à Malakoff se prépare minutieusement. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, vous devez penser à tous les détails. Une fois la vente décidée, quelles sont les démarches à réaliser ?

L’établissement des diagnostics immobiliers obligatoires

Pour la vente d’un appartement, tout comme les autres biens immobiliers, il est primordial de demander à faire établir les diagnostics immobiliers obligatoires par un professionnel. Afin de vendre, vous devez disposer du DPE qui doit mentionner dans son texte l’étiquette énergie attribuée à votre bien. Il en est de même pour le DDT qui rassemble la totalité des diagnostics de votre logement. Il est important de noter que ces documents doivent être remis de manière obligatoire à l’acheteur avant la signature du compromis de vente. Bon à savoir : vous devez porter une attention particulière à leur validité. Tous les diagnostics ne possèdent pas la même durée de validité.

Bien estimer la valeur de votre bien via un expert

Avant la mise en vente de votre appartement à Malakoff, vous devez connaître la valeur de ce dernier sur le marché immobilier. Une estimation conforme et fiable à la tendance immobilière du moment va permettre une vente la plus optimale. Sachez qu’une estimation immobilière offerte et confidentielle de votre patrimoine est possible et donne ainsi une idée précise de la valeur du bien en question à vendre.

Zoom sur la loi Carrez pour la vente d’un appartement

Il revient au propriétaire de l’appartement à vendre de faire mesurer la surface habitable de son bien par un expert de l’immobilier. La loi Carrez a créé cette obligation, à la charge de chaque propriétaire, afin de protéger les potentiels acheteurs d’un lot de copropriété. Au cas où le logement a une superficie différente de celle annoncée dans l’acte de vente, l’acheteur dispose de recours contre le vendeur.
A noter que la loi Carrez s’applique uniquement aux logements en copropriété ayant une surface supérieure à 8m² et dont la hauteur sous plafond est d’au moins 1,80m.

Publié le 02/09/2021