Achat d’appartement à Paris : ce qu’il faut savoir

Achat d’appartement à Paris : ce qu’il faut savoir
Actualités Immobilières

Devenir propriétaire est le rêve de beaucoup de personnes. Pour autant, ce rêve n’est toujours pas aisé, puisqu’il se heurte à maints impératifs pour les futurs acheteurs. Et connaître toutes les étapes du processus d’achat s’avère être un excellent moyen de mener ce projet à son terme. Avant de se lancer pour l’achat d’un appartement à Paris, voici quelques conseils afin de vous aider à préparer le terrain.

Bien connaître le quartier dans lequel vous souhaitez investir

Si vous avez le projet d’acheter un appartement à Paris, cela revient à dire que vous connaissez jusqu’au bout des ongles la ville, les différents quartiers, et que vous avez une préférence pour l’un d’eux. Il est quand même important de noter que certains arrondissements sont plus accessibles que d’autres. En guise d’exemple, dans un même arrondissement comme le 14ème les prix au mètre carré diffèrent. Les quartiers Didot et Alésia sont moins onéreux que les quartiers Plaisance, Petit Montrouge ou encore Montparnasse.

Les appuis à l’achat d’un appartement à Paris

Dans le calcul du budget pouvant être mobilisé afin d’acquérir un bien, il est conseillé de prendre en considération en amont les différentes aides auxquelles chaque futur propriétaire peut avoir droit. Il en existe un nombre important, entre autres :

  • Le prêt action logement : cette aide va permettre aux salariés du privé de bénéficier d’un prêt complémentaire aux taux compétitifs de 1%. Bon à savoir : il est attribué sous conditions de ressources.
  • Le PTZ (prêt à taux zéro) : il s’agit d’un crédit sans intérêt accordé aux primo-accédants, sous conditions de ressources. Il existe de même les aides des collectivités locales proposant des prêts à des taux privilégiés. C’est le cas particulièrement à Paris.
  • Le PAS (prêt à l’accession sociale) : le PAS est surtout destiné aux ménages aux revenus modestes. Ces derniers continuent à percevoir une aide au logement qui leur permet de rembourser une partie de leur mensualité. Le prêt à l’accession sociale est cumulable avec un prêt à taux zéro ou un prêt action logement.

Notez tout de même l’importance de valider votre projet immobilier par un professionnel (banquier ou courtier). Les agences immobilières vous proposent le plus souvent de vous rapprocher de leurs partenaires et c’est une bonne chose à faire. 

Cet accompagnement est précieux et vous fera gagner du temps dans vos démarches :

  • Pour l’acquéreur, cela permet de connaître précisément sa capacité d’endettement et de négocier les meilleurs taux et conditions.
  • Pour le propriétaire, c’est une garantie qui lui assure que son acquéreur à un financement solide. C’est un gage d’expertise, de confiance et de rassurance.
Publié le 17/09/2021