Les tenants d'une colocation meublée à Paris 14

Les tenants d'une colocation meublée à Paris 14
Actualités Gestion- Location Immobilières

Souvent plébiscité par les étudiants à la location classique, la colocation meublée dans Paris 14 permet de profiter d’un logement plus spacieux et d’assumer moins de charges durant la location. Mais procédé encadré par la loi Alur, ses grandes lignes dépendent du type de bail de colocation : un bail unique solidaire ou un bail individuel. En voici les grandes lignes.

Le bail unique solidaire

Un bail unique solidaire de colocation meublée se distingue par un seul et unique contrat de location à signer par le bailleur et chaque colocataire impliqué. Il définit un loyer unique et un seul dépôt de garantie.
Durant la colocation, les colocataires s’engagent à payer le loyer et les charges ensemble en remettant le montant adéquat au bailleur en une seule fois par mois. Ils devront donc s’arranger entre eux quant à leur partage, mais doivent toujours faire en sorte de les régler en temps et en heure, quitte à s’acquitter de la part des autres.
La clause de solidarité définit cet engagement de chaque colocataire les uns envers les autres. Elle octroie la même responsabilité à la caution. Et en cas de départ d’un colocataire avant la fin du bail, celui-ci doit s’acquitter de sa part de loyer et de charges jusqu’à la fin de son préavis s’il a trouvé un remplaçant. Si personne n’a encore pris sa place, ses responsabilités perdureront durant les 6 mois qui suivent son préavis.

Le bail individuel en colocation

Dans un bail individuel en colocation, le logement est départagé en autant de colocataires et présente des parties communes (cuisine, salle de bain, salon, …). Chaque colocataire est lié au bailleur par un contrat de location individuel et reste indépendant des autres même en logeant dans le même appartement ou maison.
Chaque bail dispose de ses propres modalités, qu’il s’agisse de sa durée de validité, du montant du dépôt de garantie qui l’accompagne que de celui du loyer.
En ce qui concerne les charges locatives liées à l’entretien des parties communes du bien, elles sont départagées entre les colocataires, le plus souvent à parts égales.
Ce qui fait la particularité d’un bail de colocation individuel est qu’il libère chaque colocataire de toute manifestation de solidarité quant au paiement des loyers et des charges, c’est-à-dire que chacun est responsable de sa part. En même temps, le colocataire est libre de quitter les lieux sous un préavis de 1 mois sans devoir aucune obligation envers les autres colocataires.

Quel que soit le type de bail, il est important de se renseigner en amont auprès d’un professionnel, qui sera parfaitement cadrer votre projet en colocation.

Publié le 19/05/2022