Installation de la climatisation dans une copropriété : les impératifs dans l’immobilier à Malakoff

Installation de la climatisation dans une copropriété : les impératifs dans l’immobilier à Malakoff
Actualités Gestion- Location Immobilières

En ces temps de bouleversements climatiques, canicules et fortes chaleurs ne sont pas rares à se produire durant l’été. Mais sans un équipement adéquat, les températures dans un immeuble collectif peuvent rapidement virer à l’invivable. La solution : installer une climatisation dans le bâtiment. Mais comment s’y prendre et quelles sont les impératifs qui encadrent ce type de travaux dans le secteur de l’immobilier à Malakoff ? Nous vous en disons plus dans cet article.

Quelles sont les autorisations nécessaires ?

Pour rafraîchir l’air à l’intérieur de son appartement, le copropriétaire peut décider d’y faire installer une unité intérieure de climatisation. Dans ce cas, aucune autorisation n’est requise car l’équipement est posé dans une partie privative et reste invisible depuis l’extérieur.

Cependant, lorsqu’il s’agit d’une unité externe, une autorisation venant de la copropriété peut être nécessaire. C’est surtout le cas si son installation est prévue avoir lieu sur une partie commune de l’immeuble et/ou en extérieur. Pour rappel, c’est le règlement de copropriété qui définit le statut des divers espaces composant le bâtiment et leur répartition en espaces communs et privatifs. L’aval de la copropriété devient surtout indispensable lorsque l’équipement apporte un changement à l’aspect extérieur du bâtiment et ce, que l’endroit où il se trouve soit privé ou collectif. Dans certains cas, une autorisation venant de la mairie peut également être obligatoire.

Pour émettre son avis, la copropriété utilise le vote lors d’une assemblée générale. Pour que les travaux puissent avoir lieu, leur initiateur doit obtenir la majorité absolue.

Quel est le coût de ce type de travaux ?

Les frais liés à la pose d’une climatisation sur un bâtiment collectif dépendent grandement de la difficulté du travail à fournir. L’on prendra en compte la surface de l’espace à climatiser, le type d’appareil adéquat et le nombre d’unités à installer.

Il est à noter que l’équipement doit bénéficier d’un entretien régulier afin d’en garantir l’efficacité sur le long terme.

Que se passe-t-il en cas de manquement ?

Si les travaux pour l’installation d’une climatisation dans une copropriété surviennent sans les autorisations nécessaires, la copropriété peut exiger à remettre les lieux en l’état aux frais du copropriétaire responsable.

Publié le 14/10/2022