L'audit énergétique, nouvelle version obligatoire à partir du 1er avril 2024 à Paris

L'audit énergétique, nouvelle version obligatoire à partir du 1er avril 2024 à Paris
Actualités financières, fiscales et notariales

Rendu obligatoire il y a seulement dix mois, l’audit énergétique fait déjà l’objet d’une réforme. Certains points, si ce n’est la totalité, vont effectivement changer dès sa date d’anniversaire, le 1er avril 2024 prochain. Découvrons ensemble les grands changements prévus…

La rénovation « par étapes » doit permettre de grimper de deux classes

Si jusqu’à aujourd’hui, chaque phase d’un premier scénario de travaux de rénovation énergétique « par étapes » doit permettre de monter d’une classe (logement classé F vers E), à partir d’avril 2024, une phase doit permettre de grimper de deux classes (logement F vers D). Ainsi, dès la seconde phase, le logement atteindra la bonne note de B au lieu de D. 

Et toujours concernant la rénovation « par étapes », les passoires thermiques classées F et G n’auront plus à intégrer une étape intermédiaire C dans leur parcours. 

La note B ne sera plus celle à atteindre obligatoirement

Dans sa version actuelle, le scénario de travaux de rénovation « tout en un seul chantier » doit permettre à un bien immobilier à Paris d’atteindre une classe au moins équivalente à B. À compter du 1er avril 2024, B ne sera plus forcément la note à atteindre. Les travaux doivent permettre au bien d’atteindre un niveau performant, soit la note C pour les biens classés F ou G avant travaux. 

Le confort d’été doit être pris en compte

Si la rénovation énergétique vise principalement à améliorer le confort thermique en hiver, à partir d’avril 2024, les travaux doivent aussi penser au confort d’été. Ils doivent faire en sorte qu’une fois rénové, le bien ne devienne pas une fournaise sous la chaleur estivale. C’est donc un autre volet qui devra être pris au sérieux. 

Un troisième scénario de travaux possibles

L’audit énergétique d’aujourd’hui ne propose que deux scénarios de travaux à savoir la rénovation « par étapes » et la rénovation « tout en un seul chantier ». Après le 1er avril 2024, les propriétaires pourront demander un troisième scénario de travaux.

Publié le 05/02/2024

Dans
la même catégorie