L’apport personnel pour un achat immobilier à Vanves, tout ce qu’il faut savoir

L’apport personnel pour un achat immobilier à Vanves, tout ce qu’il faut savoir
Transactions Immobilières

Vous projetez de réaliser un achat immobilier à Vanves ? Si vous comptez financer l’acquisition par un prêt immobilier, la banque exigera sans doute un apport personnel de votre part. De quoi s’agit-il ? À quoi sert-il et à combien s’élève-t-il ? Voici tout ce que vous devez savoir sur cet acompte.

Qu’est-ce qu’un apport personnel ?

Il s’agit d’une somme d’argent que l’emprunteur doit avoir et mettre à la disposition de son créancier dans le cadre d’un crédit. Il représente un certain pourcentage sur la valeur totale du prêt. Il sert généralement à couvrir les frais annexes à l’étude du dossier d’achat et à l’acquisition.

Est-il obligatoire de le fournir à la banque ?

Même si les établissements financiers demandent souvent que leurs emprunteurs disposent de cette somme de départ, il n’est pas obligatoire de la leur fournir. Autrement dit, l’obtention du crédit n’est pas conditionnée que par ce seul paramètre. Néanmoins, il représente un maillon important dans l’évaluation de votre dossier de demande de prêt. De fait, disposer d’un apport personnel permet de renforcer vos chances de décrocher le crédit escompté.

À combien s’élève-t-il ?

Le montant de l’apport personnel que vous devez présenter dépend de plusieurs éléments. Votre situation professionnelle et financière entre en jeu, mais également l’état du marché et le contexte économique au moment auquel votre dossier a été déposé auprès de la banque. Mais d’une manière générale, l’acompte représente 10 % du capital que vous souhaitez obtenir. Ce pourcentage peut être plus élevé en fonction de tous les paramètres ci-dessus. Il est alors plus prudent de se constituer un apport équivalent à 20 % à 30 % du crédit voulu pour être sûr de l’obtenir. 

Pourquoi faut-il disposer d’un apport personnel ?

Comme dit précédemment, le fait de présenter un acompte à la banque permet d’avoir plus de chances de décrocher le crédit. En effet, cela rassurera votre futur créancier sur votre sérieux et votre capacité à gérer vos finances.

De plus, l’apport de départ permet à la banque de réduire le montant qu’elle devra vous prêter. 

À part cela, disposer de l’acompte vous offre la possibilité de négocier les différents termes du remboursement. En effet, il peut aider à convaincre votre créancier de baisser le taux d’intérêt, le coût des frais de dossier ou celui des pénalités de remboursement ainsi que les autres clauses négociables concernant l’emprunt.  

Comment se constituer un apport personnel ?

Pour composer l’apport exigé par la banque, vous pouvez recourir à différentes ressources financières telles que :

  • une assurance vie ;

  • un PEL (plan épargne logement) ;

  • un PTZ (prêt à taux zéro) ;

  • un prêt relais ou un autre type de crédit ;

  • un héritage ;

  • une donation ;

  • une épargne ;

  • le montant obtenu à partir de la vente d’un bien…

Pouvez-vous passer outre l’apport personnel ?

S’il vous est impossible de fournir l’apport de départ que la banque demande, vous devez faire en sorte de lui soumettre un dossier d’achat très solide pour obtenir le prêt. Cela implique d’avoir une profession stable et de présenter une situation financière saine. Le but est de garantir à votre futur créancier que vous êtes parfaitement solvable et fiable en tant qu’emprunteur. 

 

Publié le 30/05/2024